Partage d’expérience avec la ministre Elisabeth Moreno

En déplacement jeudi 6 mai au Creusot, Elisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, a échangé avec plusieurs acteurs locaux sur le thème de l’émancipation économique des femmes. L’occasion pour Haulotte de témoigner de la féminisation de l’industrie…

 

reunion.jpgsalutations.jpg

De plus en plus de femmes rejoignent les rangs de l’industrie

Longtemps considéré comme un domaine réservé aux hommes, le secteur des matériels d’élévation s’est fortement féminisé ces dernières années. C’est dans ce cadre qu’Haulotte a été convié à un échange avec la ministre Elisabeth Moreno et d’autres entreprises creusotines telles que Thermodyn, Alstom, Matière et Framatome.

stephane_et_aurelie.jpg

De nombreuses femmes sont venues témoigner de leur expérience et réussite dans des secteurs plutôt masculins. Parmi elles, Aurélie Duvernay, technicienne méthodes à l’usine Haulotte du Creusot, a expliqué son parcours au sein de l’entreprise. Arrivée en 2004 en tant qu’opératrice, Aurélie a suivi plusieurs formations professionnelles et évolué respectivement au poste de contrôleuse et technicienne de ligne. Aujourd’hui technicienne méthodes, elle participe régulièrement au carrefour des carrières au féminin :

«Je suis fière de présenter mon métier aux étudiantes. C’est un emploi auquel elles ne pensent pas spontanément» déclare-t-elle.

Ouverte dans les années 2000, l’usine Haulotte du Creusot emploie environ 170 personnes, et assemble des nacelles ciseaux ainsi que des nacelles articulées ou télescopiques de plus de 20 mètres. Stéphane Noirbusson, directeur du site, souligne :

«22% de notre effectif est féminin, et un tiers de nos managers sont des femmes. Nous ne prétendons pas montrer l’exemple, mais plutôt démontrer que la féminisation dans l’industrie est une réalité. L’emploi dans
l’industrie, comme dans tout secteur, n’est plus une question de genre mais de compétences ! Et la mixité est source de richesse, de progrès pour les entreprises».


CONTACTEZ LE SERVICE PRESSE